DESSAUCY JEAN

DESSAUCY JEAN


A commencé l’aéromodélisme seul vers 9 ans en pratiquant le vol libre. En première année technique il construisit un modèle de voiture circulaire en tôle, la construction était assez lourde. Pour la propulser son père lui paie son premier moteur, et le problème se pose de réaliser la transmission et trouver des roues adéquates. À un ami, il rachète un avion sur lequel il monte un moteur 2,5cc, mais le problème était que l’avion n’était prévu que pour un 0,8cc. Après des résultats désastreux, il reçoit en cadeau la boite de construction du “ Zilch ”. Lors de son premier vol, il fait deux tours et ses câbles cassent ! Très déçu, il construit d’après plan le même modèle et commence ses premiers vols.

Ensuite il fut dirigé par un ami vers un magasin où l’on vendait des modèles réduits et fit la connaissance de Henri Tiquet et s’affilia à Verviers Aviation Miniature. Pendant quelque temps, ils volèrent dans la cour de l’Ecole Technique rue aux Laines à Verviers.

Henri Tiquet parti aux États-Unis, les frères Rikir formèrent un nouveau club le Flying Hobby. Jean fut désigné secrétaire. Le terrain de vol était situé près du Chalet du Lac à Mangombroux, au bord de la route qui conduit à Jalhay, et de nombreuses voitures s’arrêtaient pour regarder les évolutions des avions.

Avec certains membres, ils voulaient que le club soit constitué en ASBL et non plus géré par nominations familiales. Mal compris, avec Henri Starck et Freddy Delnaye, ils ont fondé en 1961 le club nommé Aviation Miniature Verviétoise qui est devenu une ASBL l’année suivante

En 1962, la moitié du club Flying Hobby les rejoignaient et le départ était donné pour une longue et fructueuse association. De nombreuses expositions et démonstrations firent connaître le club, qui bientôt s’étoffât d’une trentaine de membres. Comme certains étaient passionnés de radiocommande avion et bateau il fallut adapter le nom du club, dans lequel on ne pratiquait que le vol circulaire au départ, qui devient Association Modéliste Verviétoise. Il participe à ses premiers concours en acrobatie en 1962.

1963 est l’année de la dissolution de la Fédération de la Petite Aviation Belge. Deux Fédérations voient le jour en 1964 Association Belge d’Aéromodélisme et la Fédération Belge des Clubs d’Aéromodélisme, l’AMV choisit la deuxième qui par la suite n’obtiendra pas les pouvoirs sportifs de l’Aéro-Club Royal de Belgique.

Ce qui posera problème pour pouvoir participer aux concours Internationaux mais qui n’empêcha pas le club d’évoluer.

La participation aux concours à partir de 1965 se fit de plus en plus nombreuse et le club verviétois est bientôt arrivé à organiser des concours nationaux de vol circulaire.

Lors du concours le 8 août 1965 à Liége Monsin en T-R il sert de mécanicien à Henri Starck et réalisent 6’42. C’est le début d’une grande passion.En 1965/66/67 il fait équipe comme pilote avec José Mignon. Mais José, parfois, fait l’inverse des réglages qu’on lui dit, Jean n’y comprenait plus rien ! Une partie de 1968 son pilote est Jimmy Marsch. Puis Nicolas Delhez de 1968 à 1974. En 1974, Jean est aussi sélectionné en acrobatie, mais il cède sa place à Georges Liber. En 1975/76/77 jusqu’à mi-78 il refait équipe avec Jimmy Marsch, de 1980 à 1982 avec Michel Dewez. Georges Liber lui servit  de pilote de 1983 à 1986, enfin Luc qui lui servait de pilote pour les entraînements eut son baptême du feu aux championnats d’Europe se déroulant en Suède en 1987. Il s’en tira parfaitement et est devenu depuis son meilleur pilote en Team Racing.  

Avec Godefroid Maçon, Paul Catry (qui deviendra plus tard secrétaire Général de l’Aéro-Club), et l’assentiment de l’A.G. de la F.B.C.A. une tentative de réconciliation entre les deux Fédérations belges d’aéromodélisme sera faite. Les membres de la FBCA obtiennent ainsi d’abord la possibilité de pouvoir participer à des concours communs. Á l’ Assemblée Générale de la F.B.C.A. les antagonismes de la FPAB envers certaines personnes resurgissent et la réconciliation fut impossible. Vu le manque d’objectivité et la mauvaise foi de certains dirigeants les trois conciliateurs décident d’un commun accord de changer de fédération.  L’Assemblée Générale, de l’AMV décide de changer de Fédération qui s’affilie en 1970 à l’Association Belge d’Aéromodélisme. La même année, la sélection de deux membres de l’A.M.V. pour les Championnats du Monde de Namur dans la catégorie Team Racing : Nicolas Delhez et Jean Dessaucy avec pour résultat une  32ème place. Avec Nicolas ils deviennent Champion de Belgique la même année, mais il faut le reconnaître grâce à la sportivité de  Godefroid Maçon qui n’a pas voulu porter plainte pour un morceau de plomb qui s’était détaché de leur appareil, estimant que cela  ne modifiait en rien les résultats obtenus, ni la structure de l’avion, sinon, c’est lui qui aurait été consacré Champion avec Bernard Néry. Sa dernière participation à un Championnat du Monde eut lieu à Valladolid (Espagne) en 2006, malgré  sa maladie, il trouva les ressources nécessaires pour une fois de plus assouvir sa passion, et terminera 27e sur 45 équipes.

Son dernier record de Belgique fut établi à La Queue en Brie près de Paris en 2004 avec un temps de 3’15’’9, concours que  par ailleurs il remporta. Jean sera détenteur du titre de Champion de Belgique F2C à 32 reprises.

Il sera l’organisateur de deux Championnats d’Europe à Pepinster (Wegnez)  en 1975 et en 1977, année où avec Jimmy Marsch, il obtiendra la 5e place, son meilleur classement en Championnat d’Europe.En 1981, l’Association Modéliste Verviétoise se  sépare en trois clubs distincts dont celui de vol circulaire qui s’appellera Centre d’Aéromodélisme de Pepinster.

Il organisera aussi 20 Concours internationaux à Pepinster.

Son parcours se termine le 5 janvier 2007 à 65 ans des suites d’une longue maladie.


Retour à la liste des aéromodélistes