DEVILLE Marcel

DEVILLE Marcel


Né à Bressoux le 19 septembre 1935. Il commence vers l’âge de 12 ans avec des planeurs tout balsa qu’il lance à l’aide de son cerf-volant, près du cimetière de Robermont.

Vers 1951/52, il entend un bruit de moteur en passant à Droixhe : c’est Georges Lietzmaan et Tony Pierrée. Il achète un moteur E.D. Bee 1cm³ muni d’un réservoir de vol libre et fabrique son premier avion de vol circulaire. Après deux vols réussis, il ne sait pas comment, il casse son avion. Il le répare mais ne parvient plus à le faire voler. Son père, le voyant si acharné, se renseigne auprès de M. Mourmaens (dont le fils était intéressé par l’aéromodélisme) et de fil en aiguille Marcel aboutit à Bierset, au club de la Petite Aviation Liégeoise.

Il s’intéresse dès le début à l’acrobatie et ensuite au combat qu’il pratique avec succès. Il faut savoir qu’en cette période-là, le combat était considéré comme le parent pauvre du VCC (catégorie non officielle), on utilise souvent les moteurs usagés provenant d’autres catégories comme l’acrobatie 2.5 cc et le team racing. En 1957, il remporte la première place en combat au 8ème Critérium des As. « … Deville fut aussi bondissant lors de ses combats, qu'un diable sorti d'une boîte à surprise. Il faut croire que c'est une qualité », car notre ami remporta bel et bien l'épreuve. Il gagne un moteur Super Tigre 2.5 cc de vitesse. Ce qui l’amène à tenter l’aventure dans cette catégorie mais sans grande réussite. Les moyens financiers comme pour  beaucoup de jeunes de ce temps-là, posent un problème.

Vers 1958, n’ayant plus de piste à Bierset, il s’affilie au club de Herstal Petite Aviation. Il fera partie de cette équipe mythique qui survola le vol circulaire Bbelge et étranger en acrobatie.  

Marcel a été une des personnes les plus douées de sa génération. En effet, grâce à son talent de pilote, il réussit une très belle 11ème place en 1961 au Critérium des As à Genk. Il volait à ce moment-là avec un Pow-Wow (dessiné par Bop Palmer, spécialiste très réputé outre-Atlantique), avion qui n’était pas exceptionnel, mais il savait s’en servir.

Á l’époque de Marcel, celui-ci étant à l’armée de l’Air belge, il ne pouvait se rendre dans les pays de l’Est et il ne put donc participer aux Championnats se déroulant dans ces pays en 1960 et 62, ceci malgré sa sélection Nationale. Il est encore sélectionné en 1963 pour les Championnats de 1964 à Budapest et cette fois l’armée accepte qu’il aille en Hongrie parce qu’il existe des précédents en football.  

Marcel fut pris dans le tourmente des fédérations en 1964. Ne voyant plus la sélection possible, il se consacra à sa famille et ne réapparut que beaucoup plus tard en 1984 : il reprit du service pendant quelques années en s’affiliant au «Centre d’Aéromodélisme de Pepinster». Il pratiqua la catégorie vitesse sans beaucoup de recherches et d’essais, mais son matériel était impeccable et régulier. Ce que confirme son palmarès et cela jusque l’année 1992. Il prend sa retraite en 1995.

Quand on parle avec lui de ses souvenirs d’aéromodéliste, on voit qu’il reste toujours intéressé.

Palmarès :
-1955 : 1er National 24 avril Combat à Namur
-1956 : Au «8ème Critérium d’Europe» il se classe 18ème sur 20 concurrents.
-1957 : en acrobatie il est Champion de Belgique et il se classe 7ème au 8ème Critérium d’Europe et est second belge, dans cette catégorie
-1958 : il est 1er en Combat.
-1958 : Championnat du Monde à Etterbeek en F2B : il est 26ème et en F2A, 36ème.
-1959 : Championnat de Belgique en F2B : 3ème sur 32 participants.
-1959 : Championnat du Monde à Etterbeek en F2B Acrobatie : 12ème sur 20
-1961 : en F2B 11ème Critérium des As à Genk : 16ème sur 37
-1988 : F2A 2ème au Championnat de Belgique
-1989 : F2A 1er au Championnat de Belgique
-1990 : F2A 1er au Championnat de Belgique
-1991 : F2A 2ème au Championnat de Belgique<
-1992 : F2A 2ème au Championnat de Belgique


Retour à la liste des aéromodélistes