GODSIABOIS Emile

GODSIABOIS Emile


Membre du club "Les Cigognes de Trazegnies", il pratique avec succès pendant 6 ans l’aéromodélisme dans de multiples catégories.

Personne très sympathique, très bon pilote, il utilise en acrobatie entre autre le célèbre avion Blue Pants équipé d’un moteur E.D.Racer. 2,5 cm³.    

Il fit partie de l’équipe belge à maintes reprises tant en vitesse qu’en acrobatie et en combat. A cette époque, Emile était le mécanicien attitré de Firmin Papegnies autant en Team Racing qu’en Combat. L’un n’allait pas sans l’autre. Pour information, il faut attendre les Championnats du Monde de Budapest de 1960 pour que le nom du mécanicien soit repris officiellement dans la publication des résultats en Team Racing.

Il commence l’aéromodélisme en 1953 et termine fin 1959, la suppression de la piste de leur club est certainement la principale raison de son abandon.

Palmarès :

En 1956 12ème au Critérium d’Europe en acrobatie et atteint les demi-finales en combat.
En 1957, il gagne en catégorie hydravion d’acrobatie, et en acrobatie sur gazon organisé dans le parc du Château de Belœil.
1958 34ème en Vitesse à Etterbeek ; 21ème avec Papegnies en Team
1959 il est 21ème en Vitesse avec 137 km/h et 20ème en Team Racing comme mécanicien pour Firmin Papegnies ; ils font 6’40’’.
En national de 1959, il fait 150 k/h en vitesse.
1960 il est encore mécanicien de Firmin Papegnies.

Actuellement, il se tient toujours au courant de l’évolution du vol circulaire et on peut le voir parfois au concours inter de Pepinster en train d’admirer et regarder avec passion. Il a été entre autres la source de nos informations sur son club L.T.C.

PS : Pour mieux suivre l’histoire du club de Trazegnies consulter les articles sur Paulin Deligne, Firmin Papegnies et Emile Godsiabois.

Actuellement, il se tient toujours au courant de l’évolution du vol circulaire et on peut le voir parfois au concours inter de Pepinster en train d’admirer et regarder avec passion. Il a été entre autres la source de nos informations sur son club L.T.C.



PS : Pour mieux suivre l’histoire du club de Trazegnies consultez les articles sur Paulin Deligne, Firmin Papegnies et Emile Godsiabois.


Retour à la liste des aéromodélistes