PATRIARCHE René

Né à Buzet le 9 février 1932, il débute en 1945 au club “Le Faucon” de l’Athénée de Namur. Dans ce club, on pratique le vol libre et une nouvelle catégorie : le vol circulaire. Il est secrétaire du club en 1950.

Il est au niveau national un des plus brillants représentants du Centre régional du Hainaut - Namur.

Ses études de médecine l’entraînent à Bruxelles et il passa au “Bruxelles Petite Aviation” en 1951.

Fin pilote, il pratique avec dextérité la vitesse, l’acrobatie, le team racing et le combat.

Le problème de transport est comme pour beaucoup un handicap, cela ne lui permit pas toujours de pouvoir défendre sa place hors de Namur et plus tard de Bruxelles. Cependant il se déplace parfois grâce à son ami Guy Topet qui est son équipier en team racing et en combat.

René a toujours aimé les cylindrées de 2,5 à 3 cm³ (.19 Mac Coy) avec un réglage à vitesse constante. Il est un passionné de moteurs qu’il modifie parfois. La fabrication des hélices en bois de frêne est une de ses spécialités. Il aime la compétition où son esprit inventif peut s’exprimer.

En 1955, comme nouveau venu dans la sélection, il est un des rares à s’être bien préparé et, en combat et, il se hisse à la première place.

Il faut savoir qu’alors le combat n’est qu’au début de cette catégorie et que les règles ne sont pas encore bien établies. On vole avec des avions d’acrobatie du type Half ou Fric-frac pour une sorte de course poursuite. Bien évidemment, avec les moyens dont on dispose, il faut beaucoup de mérite pour en tirer le meilleur parti.

En 1956, pour le “7ème Critérium d’Europe”, il est sélectionné en combat où il atteint la demi-finale, ainsi qu’en team racing où il réalise des temps de 6'25'' et 7'17'' et se place à la 11ème place. Sélectionné aussi en acrobatie, il obtient la quatrième place et il se classe deuxième Belge.

Au Championnat de Belgique en acrobatie de 1959, il est classé 8ème.

On le retrouve en 1960 dans plusieurs concours en acrobatie sous les couleurs du club ‘’Le Condor’’.

Affilié dans la nouvelle Fédération Association Belge d’Aéromodélisme, il participe pour la dernière fois en 1964 aux Championnats du Monde à Budapest en Hongrie. En catégorie vitesse il casse ses câbles et son modèle, il ne peut ainsi malheureusement réaliser aucun temps. En team racing, avec Challe, ils réalisent un temps de 6’ 53’’02 et se placent 47ème.

Enfin pris par son métier de Docteur en Médecine, il abandonna l’aéromodélisme. Celui-ci fut pour lui une partie passionnante de sa vie dont-il reparle toujours avec enthousiasme.

Son petit appareil d'acrobatie au nez décalé au moteur de 1 cm³, volait avec 12 mètres de câbles et avec lequel il réalisait toutes les figures rondes.



Retour à la liste des aéromodélistes