Le choix des câbles en vol circulaire

La matière
Le dracon idéal pour les petites cylindrées 0,8cm³ se présente sous forme de ficelle blanche fine et légère.
L’acier a la meilleure résistance à la rupture et l’élasticité. Peut se trouver étamé ou non.
L’inox a l’avantage de ne pas rouiller mais est moins résistant que l’acier et plus élastique.


Le diamètre
Son choix dépend de la cylindrée du moteur et du poids de l’avion. En règle générale, pour un avion d’une cylindrée de 1,5 à 4cm³ on utilisera un diamètre de 0.3mm.
Avion d’une cylindrée de 5 à 10cm³ on utilisera un diamètre de 0.35 à 0.4mm.
Avion d’une cylindrée de 10 à 15cm³ on utilisera un diamètre de 0.4 à 0.45mm.


La longueur
Là aussi, cela dépendra de la cylindrée. Pour des 0,8cm³+/- 7,5m, pour un 1,5cm³ +/- 12m, pour un 2,5 à 4cm³ +/- 16m, au-delà entre 17,5m et 21m. Cette mesure est prise de l’axe du moteur à l’axe de la poignée. Plus vos câbles seront courts plus votre avion vous donnera l’impression d’aller vite, plus ils sont longs et votre avion aura tendance à détendre.


Monobrin ou multibrin
Il est à noter que l’on peut les trouver tous les deux en acier ou inox.
Le monobrin est le plus résistant mais il a certains inconvénients : difficile à manipuler, il est plus lourd et a plus de traînées car plus de sections. Il peut se trouver chez les marchands d’acier étiré en rouleaux.
Le multibrin est moins résistant mais beaucoup plus facile dans sa manipulation, plus léger et moins de traînées. Il existe avec différent nombres de brins : généralement 3, 5 ou 7 brins moins vous en avez plus votre câble sera résistant.


Mise à longueur et boucles
Pour le dracon faire 3 ou 4 nœuds puis ajouter une goutte de ciano sur ceux-ci.
On préfèrera faire les 2 câbles de même longueur, toujours faire un repère au câble de montée du côté de l’avion et de la poignée (couleur) cela permettra une fois la poignée réglée de ne plus rechanger le réglage à chaque séance de vol. Les boucles seront en laiton de préférence. Elles sont impératives pour ne pas user le câble aux attaches. On peut les fabriquer ou les acheter (voir adresse 1, 2, 3) ceci pour les câbles multibrins. Pour les monobrins on fabriquera une petite attache en fil d’acier d’un diamètre supérieur de 0.1mm. Pour les câbles multibrins, on peut les ligaturer au fil de cuivre et les coller à l’époxy ou les souder (pour l’inox éviter la soudure). Pour les monobrins, les ligaturer au fil de cuivre et les souder pas de collage. Toujours bien nettoyer les câbles avant de les souder et donner un léger ponçage. Si vous utilisez de la pâte à souder ne pas oublier après la soudure de nettoyer l’acide avec par exemple de l’acétone pour ne pas que le câble s’oxyde puis déposer un peu d’huile pour neutraliser.


Les épingles ou (émerillons)
De la même manière que les câbles, ils doivent être d’une résistance en rapport avec la cylindrée du moteur et le poids de l’avion. Ils peuvent être acheté (soit voir adresse 1, 2, 3 où « magasin de pêche exemple marque : arca mesure 5/0, ou carp focus mesure 3/2 »)


Entretien et manipulation
Il est nécessaire de les démêler de la poignée avant chaque vol si vous êtes seul.
A deux, une personne peut écarter les câbles à l’avion et l’autre détourne à la poignée.
Ne jamais forcer sur les câbles que ce soit en les déroulant, les démêlant ou les nettoyant. Ceci les abîmerait irrémédiablement.
Si vos câbles malgré toutes vos précautions s’abîment, attention cela peut vous coûter votre avion : si vous avez de légères ondulations avec des multibrins, vous pouvez encore voler avec mais si ce sont des croques ou des nœuds, n’hésitez pas jetez les. Si vous utilisez des monobrins, soyez encore plus soigneux. Ils ne permettent pas l’erreur.
Autre problème du monobrin, si vous volez par temps humide, il risque de coller. On peut utiliser dans ces conditions du Rainix (produit utilisé entre autre pour les visières des casques de moto).
Les câbles doivent toujours être propre de préférence les nettoyer avec un chiffon et de l’essence de nettoyage ceci à chaque fois que vous allez à la poignée pour un vol.


Pour le débutant.
Le câble d’acier étamé est le meilleur (adresse 4). Mais pour une question de facilité, le choix se portera sur un câble inox (adresse 1, 2, 3) car on peut les acheter déjà à longueur avec les boucles serties ce qui pour le débutant est beaucoup plus facile. Quant à la perte de résistance par rapport à l’acier, cela n’aura pas une grande incidence quant aux résultats pour le débutant. Le monobrin est à éviter si vous n’avez pas un modéliste chevronné à vos côtés.


Adresse
1 www.brodak.com
2 www.sigmfg.com
3 www.sullivanproducts.com
4 www.eifflaender.com
Cette liste n’est pas exhaustive.


Conclusion
Ceci n’est qu’un condensé il y aurait encore beaucoup de détails à expliquer mais où s’arrêter ! Cela vous donnera j’espère si vous débutez une meilleure approche.


Luc Dessaucy